Bloc opératoire universel intérimaire

Le bloc opératoire universel intérimaire Bussman

La construction et le développement d’un bloc opératoire temporaire est une option relativement coûteuse. Le concept de construction de bloc opératoire temporaire développé par Bussman est modulaire. Une bonne alternative en ce qui concerne les frais de développement et de conception, puisque ceux-ci sont répartis entre plusieurs utilisateurs successifs.

La modularité de ce concept est flexible et permet d’adapter la taille à la capacité et à la fonctionnalité souhaitées. Vous fixez vous-même le nombre de salles d’opération. En plus des salles d’opération polycliniques, vous pouvez opter pour l’adjonction de salles secondaires nécessaires comme des salles d’attente préopératoire et de réveil, de stockage stérile et un local technique. La taille et le nombre de ces salles peuvent bien sûr aussi être adaptés au nombre souhaité de salles d’opérations. Le concept de construction de Bussman satisfait aux exigences et conditions les plus élevées.

Récompense professionnelle

Bussman a fait concevoir un système d’exploitation unique pour ce bloc opératoire intérimaire universel. Le système utilise des iPad pour la lecture et la commande des différents équipements, lesquels sont connectés à un serveur KNX. Fin 2012, Bussman a remporté avec ce système le KNX Professional Award.

Le système d’exploitation régit tout dans la SO et dans les salles d’attente/de réveil, comme l’éclairage et la climatisation. En outre, toutes les alarmes, éventuellement doublées d’un signal sonore, apparaissent à l’écran. Tout l’historique (tel que les variations de température et les mouvements de portes) est conservé et enregistré par salle d’opération. Le système peut également, si vous le souhaitez, être couplé au GTB de l’hôpital. Les collaborateurs peuvent ainsi, par l’intermédiaire de leurs propres iPad ou smartphones, se connecter au système et diffuser leur propre musique en salle d’opération.

Exemples pratiques

Le schéma ci-dessous vous présente un exemple de la pratique ; le bâtiment mesure 24 mètres de large et 45 mètres de long, sans compter le sas de jonction. Dans cet exemple, un couloir en forme de U, relié aux salles fonctionnelles, a été choisi. Le projet dépend in fine de la capacité et du nombre de salles d’opération souhaité, et de la dimension des salles secondaires comme les salles d’attente préopératoires, de réveil et de stockage y afférentes. Dans les situations dans lesquelles les salles secondaires existantes demeurent utilisables et où seules des salles d’opération sont donc nécessaires, seule cette partie du bâtiment est bien sûr installée.

La possibilité d’installer le couloir en forme de U dépend de la place disponible pour l’installation, il est également possible de recourir à un couloir droit. Dans un tel cas, les installations intérimaires se limitent donc à une largeur de 15 mètres, et la longueur dépend de la capacité souhaitée.

Dans le bloc opératoire universel mobile de Bussman, tous les équipements nécessaires tels que les collecteurs d’air, centrales de traitement d’air, suspensions, éclairage opératoire, portes à fermeture hermétique, transformateurs d’isolation sont en principe prévus, les installations ne comprenant que des marques renommées.