Pourquoi construire un bloc opératoire modulaire permanent?

Bloc opératoire modulaire permanent

À l’hôpital, le bloc opératoire est en quelque sorte le cœur battant de l’organisation. Il est le théâtre des opérations les plus complexes, les plus profondes et souvent aussi les plus onéreuses. Le développement des innovations exigent que des modifications soient apportées à des appareils hautement techniques, mais aussi au bâtiment. La construction modulaire offre des espaces sur mesure qui permettent de s’adapter aux évolutions les plus récentes.

La continuité des soins, la réduction au minimum des dérangements et un hébergement flexible de haute qualité sont les grands avantages de la construction modulaire. Un bloc opératoire construit de manière modulaire offre un caractère exclusif ; il est fabriqué à titre exclusif pour un seul client et répond donc parfaitement aux souhaits du client. De même, si l’on se tourne vers l’avenir, la construction modulaire est la réponse aux changements qui affectent le domaine des soins. Plutôt que de devoir effectuer des travaux de transformation compliqués, il est possible de remplacer simplement certains modules par d’autres qui sont à la pointe de la technique et qui correspondent à la capacité et à la fonctionnalité voulues.

Plug & Play

Bussman a développé le principe Plug & Play pour les blocs opératoires modulaires. Cette idée a été initialement appliquée en raison du caractère mobile exigé d’un bloc opératoire intérimaire afin de pouvoir le monter et le démonter facilement selon des configurations toujours changeantes. Ce système offre aussi de grands avantages pour une application permanente.

Le principe est le suivant:

Le local technique, avec son imposante gaine technique, forme le cœur du bâtiment. Toutes les connexions des SO et des autres salles partent de cette gaine technique. Il s’agit des larges conduites pour le conditionnement de l’air, les gaz médicaux, ainsi que des câbles électriques et des câbles destinées aux données. Les conduites ne passent pas d’une pièce à l’autre, tout part de la gaine technique et y retourne. Ce principe permet par exemple de déconnecter une SO pendant que les autres continuent de fonctionner.

Gaine ou couloir technique

Le bloc opératoire universel mobile est équipé par défaut d’une gaine technique installée dans le plafond du couloir entre les salles d’opération. Du fait de l’application de modules tout en hauteur, cette gaine technique mesure 2,75 x 1,00 m. Dans un bloc opératoire permanent, il est également possible de choisir un couloir technique spécial, autorisant le passage. Dans ce cas, les installations techniques sont encore plus facilement accessibles à des fins d’entretien.

Il existe d’autres différences entre un bloc opératoire intérimaire et un bloc opératoire permanent. Le bâtiment opératoire modulaire est spécifiquement construit selon les souhaits du client. Pour les blocs opératoires intérimaires, le principe est de construire un complexe standard universel mobile qui offre une solution utilisable par plusieurs utilisateurs. Les frais de développement et de production sont répartis entre plusieurs utilisateurs successifs. Pour un bloc opératoire permanent, le client choisit la marque des lampes opératoires, des suspensions et des autres applications. Ce n’est pas Bussman qui choisit, mais vous.

Les principaux avantages d’un bloc opératoire modulaire:

Flexibilité:

  • Réalisation rapide, délai de construction court, sur place
  • Nuisances minimales durant la construction
  • Capacités et fonctionnalité adaptables ultérieurement
  • Mobile

Aspect financier:

  • Réutilisation possible*
  • Valeur résiduelle

* Une SO qui est selon nos conceptions obsolète peut encore être utilisée pendant des années dans des pays qui ont un niveau de santé publique très inférieur au nôtre.

Grande ou petite échelle

Les salles d’opération modulaires complètent parfaitement les grands blocs opératoires des hôpitaux. Cependant, la construction modulaire s’avère aussi idéale pour les centres médicaux de moindre envergure, ne nécessitant qu’une ou deux salles d’opération. On peut par exemple penser aux cliniques privées spécialisées. Bussman a réalisé une clinique ophtalmologique complète contenant notamment deux SO.
Pour l’hôpital Isala de Zwolle, Bussman a réalisé la construction d’un centre d’examen d’une surface d’environ 4600 m², avec un service de soins intensifs comprenant six salles d’opération, des salles de montage des tables, des salles d’attente préparatoires et de réveil. En outre, ce bâtiment abrite des chambres, des salles d’examen et un service polyvalent.